breves

Représentants des familles au CVS : Appel à candidature sur les sièges de suppléants à La Possonnière et Savennières.

 

Job dating : Mercredi 13 mars 2024 venez nous rencontrer au Centre Hospitalier de la Corniche Angevine et découvrir nos offres d’emploi.

Breves :

Représentants des familles au CVS : Appel à candidature sur les sièges de suppléants à La Possonnière et Savennières.

 

Job dating : Mercredi 13 mars 2024 venez nous rencontrer au Centre Hospitalier de la Corniche Angevine et découvrir nos offres d’emploi.

logo les ligériennes

Le projet d’établissement

Un outil pour garantir vos droits

Le Projet d’Établissement, c'est quoi ?

Imposé par la loi 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, le Projet d’Établissement est un outil qui garantit les droits des usagers. Pour chaque établissement ou service social ou médico-social, il « définit ses objectifs, notamment en matière de coordination, de coopération et d’évaluation des activités et de la qualité des prestations, ainsi que ses modalités d’organisation et de fonctionnement. […] Ce projet est établi pour une durée maximale de cinq ans après consultation du Conseil de la Vie Sociale ou, le cas échéant, après mise en œuvre d’une autre forme de participation. »

Le Projet d’Établissement permet de décliner les valeurs premières et incontournables qui guideront l’action de l’ensemble des professionnels dans l’activité quotidienne auprès des personnes hébergées et accueillies. Il est le fruit d’une réflexion globale sur le sens et la nécessaire évolution des conditions d’accueil dans nos structures. Les valeurs de l’établissement sont déclinées au sein de chaque volet du projet, en lien avec les thématiques abordées.

Les Résidences Les Ligériennes ont élaboré leur Projet d’Établissement 2021-2025 en s’appuyant notamment sur les missions de l’établissement, les programmes nationaux, les besoins et attentes de la population, les résultats de ses évaluations… Le projet a été amendé en 2023 suite à la fusion avec la Résidence Les Hauts du Château.

 

Nos valeurs, déclinées dans le Projet d’Établissement

Une valeur peut se définir comme un « principe auquel on ne peut déroger et qui guide nos pratiques professionnelles au quotidien ».

En 2019, le comité de pilotage Humanitude & Qualité des Résidences Les Ligériennes s’est interrogé sur nos valeurs et surtout sur le sens donné à chacune. De cette réflexion sont ressorties 3 grandes valeurs : le professionnalisme, les libertés, la singularité.

Il est exigé de tous les professionnels de la structure :

  • d’avoir une capacité d’adaptation aux besoins du résident,
  • de respecter les procédures de l’établissement,
  • de participer aux projets institutionnels,
  • d’encadrer les nouveaux professionnels et de leur transmettre les valeurs de l’établissement,
  • de s’informer et de se former,
  • d’avoir une écoute active des résidents et de ses collègues,
  • d’être ponctuel.

  • Aucune heure de visite n’est imposée dans la structure. En cas de sortie, aucun horaire de retour n’est imposé ;
  • L’établissement cherche à maintenir un équilibre entre la liberté d’aller et venir des personnes accueillies et le devoir de sécurité et surveillance qui lui incombe, notamment pour les personnes présentant des troubles du comportement (accès sécurisés en sortie, prise en compte du projet d’accompagnement personnalisé, échanges avec les familles, traçabilité dans le dossier de soins) ;
  • L’établissement reconnait la vie affective et intime des résidents, en sensibilisant les familles et les professionnels sur le sujet et en réfléchissant collectivement aux situations posant des problèmes éthiques (notamment sur la dimension du consentement pour les personnes désorientées) ;
  • L’établissement choisit de limiter le recours à la contention pour les personnes déambulantes et de ne pas limiter leurs déplacements dans l’enceinte des structures. Il met en place des mesures de prévention des chutes, de l’épuisement, de la dénutrition et de la déshydratation liées à cette hyperactivité ;
  • L’établissement choisit de laisser au résident autonome la liberté de gérer lui-même ses médicaments s’il le souhaite ;
  • L’établissement respecte les volontés du résident concernant les soins appliqués, y compris s’ils sont opposés à l’avis médical.

L’établissement s’attache à respecter au maximum les choix de chaque résident dans le cadre d’un projet d’accompagnement personnalisé (PAP). Dans ce cadre, un recueil des habitudes est réalisé ainsi qu’une toilette évaluative. Les heures de lever et de coucher sont adaptées aux habitudes de vie de la personne.

Nos orientations pour les années 2021 à 2025

Les années 2015-2019 ont vu l’aboutissement de plusieurs projets, dont la diversification de l’offre de services grâce au regroupement des Résidences Les Ligériennes, l’optimisation de la gestion avec la mutualisation des services administratifs, techniques et logistiques (création d’une cuisine centrale, gestion centralisée des astreintes administratives et techniques, centralisation des services administratifs et maintien d’un accueil sur chaque site, création d’une blanchisserie mutualisée avec le CH de la Corniche Angevine…), le développement des compétences des professionnels avec le déploiement de la philosophie de soins Humanitude, le renforcement des coopérations avec la mise en place d’une direction commune avec le CH de la Corniche Angevine de Chalonnes/Loire…

L’objectif des années 2021-2025 demeure la continuité et la qualité de l’accompagnement et des soins. Le nouveau Projet d’Établissement des Résidences Les Ligériennes a pour fil conducteur de consolider ce qui a pu être mis en place dans nos structures. Ses volets 2 à 5 donnent les grandes orientations retenues pour 2021 à 2025, sous forme d’axes de travail.

Les orientations stratégiques et le développement durable :

  • Améliorer le cadre de vie et développer les services ;
  • Soutenir le maintien à domicile ;
  • Conforter et développer l’accueil spécifique des maladies neurodégénératives ;
  • Améliorer la communication interne et externe ;
  • Développer la démarche de développement durable.

Les systèmes d’information :

  • Renforcer la sécurité du système informatique ;
  • Élargir l’accès à Internet ;
  • Développer la communication distante et les échanges numériques ;
  • Faciliter l’interopérabilité.

La politique qualité, bientraitance et gestion des risques 2021-2025 découle des orientations stratégiques définies par la direction, du bilan des projets 2015-2019 et des constats effectués lors des Évaluations Internes de 2017 et 2018.

Quatre orientations ont été retenues :

  • Développer la culture qualité et gestion des risques au sein de l’établissement ;
  • Accompagner les démarches visant à prévenir les risques dans l’établissement ;
  • Promouvoir la Bientraitance et lutter contre les maltraitances (nouvel axe 2023) ;
  • Renforcer la dynamique d’évaluation et d’amélioration continue.

Procurer les soins sans utiliser la force :

  • Valoriser l’accueil pour faciliter le consentement ;
  • Connaitre et s’adapter pour un accompagnement plus personnalisé ;
  • Prévenir et gérer les comportements d’agitation pathologique ;
  • Encadrer l’usage des contentions physiques passives.

Défendre l’intimité et la singularité :

  • Respecter le domicile et l’intimité du résident ;
  • Respecter l’identité et la citoyenneté ;
  • Respecter le sommeil du résident.

Vivre et mourir debout :

  • Pratiquer la verticalité ;
  • Prévenir les chutes et accompagner le résident chuteur ou à risque ;
  • Prévenir et soigner les affections favorisant le syndrome de glissement ;
  • Accompagner la fin de vie.

Prôner l’ouverture vers l’extérieur :

  • Favoriser les regards extérieurs en encourageant la participation des proches à la vie des résidents et de l’établissement, et en ouvrant les portes aux personnes externes (bénévoles, professionnels libéraux, stagiaires) ;
  • Entretenir les liens familiaux, et avec l’entourage proche du résident en général ;
  • Entretenir les liens sociaux et culturels, en organisant des activités hors des résidences ou en invitant la culture à l’intérieur des résidences.

Assurer les bonnes conditions de vie des résidents :

  • Animer le quotidien du résident ;
  • Favoriser le plaisir de manger ;
  • Garantir la liberté d’aller et venir.

Le projet social est défini par l’article L 6143-2-1 du Code de la Santé Publique : « Le projet social définit les objectifs généraux de la politique sociale de l’établissement ainsi que les mesures permettant la réalisation de ces objectifs. Il porte notamment sur la formation, le dialogue interne au sein des pôles dont le droit d’expression des personnels et sa prise en compte, l’amélioration des conditions de travail, la gestion prévisionnelle et prospective des emplois et des qualifications et la valorisation des acquis professionnels. »

Le projet social des Résidences Les Ligériennes repose sur la définition de règles dynamiques et de projets fédérateurs favorisant l’implication des personnels et leur ouvrant des perspectives d’avenir. Il fixe des objectifs en matière de gestion sociale en complément du Projet de vie, d’accompagnement et de soins. Il permet de mettre en cohérence l’ensemble des ressources humaines avec les objectifs du Projet d’Établissement. Il n’est pas un aboutissement mais au contraire le point de départ d’une gestion des ressources humaines qui considère les personnels comme de véritables partenaires et acteurs du changement.

Quatre orientations ont été retenues pour 2021 à 2025 :

  • Développer le dialogue social ;
  • Accompagner les parcours professionnels ;
  • Assurer le développement des compétences professionnelles ;
  • Renforcer la Qualité de Vie au Travail.